Le sablage sur bois se décline en trois techniques bien distinctes :

Le micro-sablage

Cette méthode consiste à projeter de fines particules de taille et de composition contrôlées sur la surface à traiter, à une certaine pression, un angle de projection donné, une certaine distance, un certain diamètre de buse et pendant un temps donné.

L’abrasif le plus utilisé est le silicate. Les grains, de taille variable (env. 80 μm (micro-sablage) à (>700 μm (sablage)), ont les arrêtes vives et sont très durs. La granulométrie et le diamètre influencent les propriétés du résultat ( rugueux, lisse…). Certaines entreprises minimisent cependant cette influence pour des raisons de coût. Dans notre cas nous appellerons micro-sablage l’utilisation d’un grain fin idéal pour les surfaces vernies.

Le micro-sablage permet d’augmenter d’environ 50 % les propriétés d’adhésion initiales par rapport à un dégraissage seul. La plus forte amélioration s’obtient par micro-sablage au silicate. Les billes de verre augmentent aussi l’adhésion, mais dans une moindre mesure . Cependant, on peut noter que le diamètre des particules de micro-sablage ont une influence sur la durabilité. Un micro-sablage avec des particules de faible diamètre en silicate donne une meilleur durabilité des assemblages. Le micro-sablage au quartz est vivement déconseillé étant donné les risques cancérigènes.

On peut conclure que la principale différence entre le ponçage et le micro-sablage est la pénétration de l’imprégnation. Dans le ponçage on écrase les veines du bois, donc une imprégnation superficielle(100gr. d’imprégnation au m2). En effectuant un micro-sablage on ouvre les veines du bois donc une imprégnation pénétrant en profondeur (400gr. d’imprégnation au m2)

L’aéro-gommage et le micro-gommage

Ces deux procédés sont pratiquement identiques. La seule différence est la pression, plus forte dans l’aéro-gommage que dans le micro-gommage. Ce sont des procédés écologiques de nettoyage par micro-abrasion qui consistent en la projection à basse pression d’un mélange d’air et de micro granulats. Sans poussière, nous respectons l’environnement et le support. Le système de micro-gommage ou d’aéro-gommage au bicarbonate, très efficace et écologique, constitue la seule alternative valable au sablage à sec traditionnel.

Ces deux techniques sont basées sur l’action combinée de trois éléments :

  • Des granulats d’origine naturelle aussi neutres que possible avec une dureté adaptée au support à traiter.
  • Un volume d’air important qui véhicule le granulat jusqu’à la buse de gommage.
  • L’utilisation d’abrasifs écologiques biodégradables, une pression plus douce et donc moins agressive qui permet de respecter le support traité.